Piece of Geek

Piece of Geek > Piece of Review > Starbound : jeu indépendant

Starbound : jeu indépendant



Bonjour, bonjour,

Aujourd’hui je vous propose un petit test d’un jeu en cours de développement : Starbound.

PCMacLinux

Starbound

 

Ce qu’il faut savoir sur Starbound, c’est qu’il n’est accessible que en “early access” ou “accès anticipé“. C’est-à-dire que le jeu n’est pas encore fini; il reste des bugs et des choses à ajouter. Le fait d’acheter un jeu en early access sert, en général, à aider les développeurs du jeu pour leur donner les moyens de le finaliser. On confond souvent un jeu en early access avec un jeu en bêta. La grosse différence c’est que le jeu en early access n’est pas forcément fini; c’est un jeu instable qui donne juste une vision du jeu futur, et qui permet de le faire connaître. Un jeu en bêta est fini; le but de la bêta est de trouver / corriger des bugs qui n’ont pas encore été découverts.

Attention le jeu n’est actuellement disponible qu’en anglais.

Disponible sur Mac / Linux / et Windows

 

Description

Starbound est un jeu vidéo de type bac à sable* créé par le Studio de jeux indépendants Chucklefish au Royaume-Uni. Il se déroule dans un univers à deux dimensions, que le joueur explore afin d’obtenir de nouvelles armes, armures et objets divers.

Type bac à sable : Un jeu bac à sable est un jeu où l’on peut faire des châteaux de sable (si si, c’est vrai en plus). L’idée du jeu bac à sable est de laisser l’opportunité au joueur de faire tout et n’importe quoi; construire, détruire, explorer, etc etc … on laisse au joueur la possibilité de faire énormément d’actions (comme dans GTA, Sim-City, Minecraft etc … ).

 

On peut vraiment planter notre tente où on veut

 

Scénario

La terre n’est plus; vous êtes un explorateur, le dernier Time Lord .. heuuu nan ça c’est Doctor Who pardon ><‘. Vous êtes un explorateur et vous explorez l’univers avec votre vaisseau spatial, à la recherche d’une nouvelle planète pour vous installer. Malheureusement, votre vaisseau n’a plus de carburant, vous avez réussi à faire une dernière manoeuvre pour vous approcher de la planète la plus proche. Vous voilà au-dessus d’une planète inconnue. Votre ultime objectif est de trouver une source de carburant, avec comme seul arme, un manipulateur de matière….

Le scénario reste assez simple, mais au moins il est présent, à l’inverse de Minecraft où l’on saute dans un monde ouvert sans rien sous la main et sans comprendre pourquoi. Plusieurs petites quêtes sont lancées pour vous faire évoluer dans le nouveau monde de Starbound: récupérer votre manipulateur de matière dans votre coffre, faire votre première table de crafting et aller explorer le monde.

On rencontre vraiment des ennemis bizarres; ici, un caca joyeux

 

Originalité

L’originalité du titre réside dans l’exploration infinie de planètes totalement loufoques. Vous pouvez arriver sur une planète où un monstre de 2m de haut vous saute dessus pour vous faire des léchouilles puis changer de planète et vous faire défoncer par un lapin qui lance des lasers par les yeux.

Du contenu a été rajouté pour les fêtes de noël

 

Un pouvoir sympa pour fuir 😀

Le jeu possède un immense panel d’objets; quand je dis immense, c’est plus que ça. Vous pouvez trouver plein d’habits différents: robe de mariée, blouson de père Noël, petit short moulant etc. Plein de chapeaux * – *, d’armes, d’instruments de musique, d’objets de décoration et j’en passe. C’est hallucinant de voir tout ce qu’on peut découvrir.

Le jeu possède d’immenses donjons générés sur chaque planète, chaque donjon a des objets intéressants à découvrir, des pouvoirs (tel que le double saut ^^), des armes, des animaux à capturer, des nouvelles recettes de crafting. Il existe énormément de types de donjons (sous terrain, volant, robotique etc. ). De plus, tous les objets décoratifs peuvent être recréés avec votre scanner de vaisseau. De quoi vous occuper pendant un bon moment, surtout si vous êtes fans de construction.

Vous pouvez créer votre propre personnage; choisissez parmi 6 races extravagantes: Humain, Apex (sorte de singe savant), Floran (des marguerites sur patte), Avian (des perroquets), Glitch (des robots), Hylotl (heu des sortes de poisson / pokémon), et customisez le de la tête aux pieds.

 

Les 6 races du jeu: Avian, Hylotl, Floran, Glitch, Human et Apex

 

Votre personnage est aussi soumis à la faim, il faut donc faire pousser sa propre culture de blé, riz, tomates et aller chasser le caribou pour ensuite pouvoir se faire un bon burger.

On peut visiter le vaisseau de nos amis

Le jeu possède un mode multijoueur bien fait; je dirais même que le but de jeu est de jouer à plusieurs. Ça vous promet des fous rire assez impressionnants (imaginez juste votre pote, torse nu, en bas de robe de mariée, avec un ukulélé à la main, en train de vous chanter la marche turque pendant que vous êtes en train de vous faire pulvériser par un lapin). On peut aussi visiter le vaisseau de nos amis et partager nos ressources et découvertes :D.

 

 

 

 

Graphisme

Le jeu est entièrement 2D, avec un style très rétro et pixel art je trouve. Très bien réalisé, on discerne bien les objets. On peut créer sa maison en posant des murs derrière (avec le bouton droit de la souris) et devant (avec le bouton gauche de la souris), ce qui rend les bâtiments très complets. Et rajouter des vitres, de la toiture etc. etc. Même si je pense qu’ils auraient pu rendre les graphismes un peu plus HD et lisses, le pixel art est vraiment bien réalisé et on s’identifie très vite au personnage. Les animations des personnages sont bien faites et fluides.

Il n’a pas la classe mon Cowboy de l’espace ?

 

Musique

 

 

La musique du jeu colle vraiment bien; le style de musique varie en fonction de la planète et les transitions avec les phases de combat ne sont pas mal. Le petit bonus je trouve, c’est d’avoir une musique étouffée quand on est sous l’eau ^^, ça a un certain charme. Les bruitages sont bien gérés et mettent vraiment dans l’ambiance; des petits oiseaux chantent, des clapotis sur les flaques d’eau, des cris d’animaux, les objets électroniques émettent des sons frisottants, tout ce qui permet de bien immerger le joueur. L’OST est juste magnifique, elle a été réalisée par Curtis Schweitzer et elle est disponible ICI et vous pouvez aussi l’acheter sur Steam ICI

 

Synthèse

Voilà, je recommande ce jeu; par contre je ne le recommande que si vous y jouez à plusieurs. De plus, je pense qu’il vaut mieux l’acheter une fois qu’il sera fini. J’y ai joué 80h et mes personnages ont été effacés 2 fois à cause de certains bugs; j’ai aussi perdu toutes mes planètes et mes créations, ce qui pourrait en dégoûter plus d’un, alors que le jeu vaut vraiment la chandelle. Bien sûr, tous les bugs d’effacement de parties ont été résolus à l’heure où j’écris ces lignes. Si vous êtes trop impatients pour attendre d’y jouer, alors faites preuve d’indulgence.

J’avais aussi un peu peur au niveau de la maniabilité du jeu. Ayant passé beaucoup d’heures sur Terraria j’avais eu du mal à m’habituer au coté 2D du jeu; par contre sur Starbound, je n’ai eu aucun problème.

Bien sûr, il faut que vous soyez fan d’exploration spatiale, de création de bâtiments, de découvertes etc. Les développeurs pensent mettre un système de Pvp, ainsi que des combats spatiaux qui risquent d’être vraiment prenants.

 

Bons points Mauvais points
  • Énormément de contenus
  • Univers infinis
  • Immersion totale
  • Difficulté adaptée
  • De gros fous rire entre amis
  • Les graphismes auraient pu être plus HD
  • Quelques lags entre amis
  • Le jeu n’est disponible qu’en anglais

Notes :

Scénario :      14/20

Originalité :    19/20

Graphisme :   16/20

Musique :      17/20

Note totale : 16.5/ 20

 

Disponible sur Humble Store pour 14,49 euros : ICI

ou sur le site officiel : ICI

 

 

Configuration requise pour le jeu

 

Liens utiles:

Site officiel en anglais : http://playstarbound.com/

Communauté francophone de starbound : http://starbound.fr/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :