Piece of Geek

Piece of Geek > Piece of Game > Hommage à Final Fantasy : Joyeux 30ème anniversaire

Hommage à Final Fantasy : Joyeux 30ème anniversaire



Salut les geeks,

Le blog est toujours un peu en vacances, mais je ne pouvais pas passer à coté de cette journée spéciale pour moi. En effet, on le répète depuis longtemps mais cette année c’est les 30 ans de la saga (c’est plus fort que toi) Final Fantasy. Mais plus particulièrement, c’était aujourd’hui (il y a 30 ans) que sortait le 1er opus au Japon.
Ce premier jeu qui était censé être le dernier de Squaresoft, endetté ils se sont permis cette “dernière Fantasy” sans vraiment y croire. Et voilà que 30 ans plus tard, on en parle encore. Voici mon hommage à ma saga préféré.

 

Final Fantasy 30th anniversary

Final Fantasy 30th anniversary

Final Fantasy en chiffre

  1. Plus de 39 jeux
  2. Environ 13 livres / mangas
  3. 6 Films et series
  4. 1 concert
  5. Des milliers de produits dérivés (carte, peluche, bijoux etc…)

 

Mon premier souvenir

Final Fantasy VII

La première fois que j’ai vu Final Fantasy, c’était mon ami d’enfance qui m’avait invité chez lui. On était en 1998 et je devais avoir 10 ans. Il avait acheté le 1er Final Fantasy commercialisé en France : Final Fantasy VII. Je me souviens lui dire que le jeu était nul parce que graphiquement je trouvais ça horrible. Les bras en forme de coton-tige me repulsaient plus que tout. Et niveau histoire, comme je n’avais pas suivi et que je prenais en cours de route, je comprenais pas grand chose. C’est quelques mois plus tard qu’il m’a prêté le jeu, et à l’époque ma collection de jeu se comptait sur les doigts de la main. Donc dès qu’on m’en prêtait un, je ne jouais plus qu’à ça. Et bien, c’est vite devenu mon jeu préféré, mais ça, je t’en ai déjà parlé dans mon article “Final Fantasy VII a 20 ans, retour sur mon jeu préféré

 

Mon meilleur souvenir

Final Fantasy VIII

Final Fantasy VIII

 

C’est un peu particulier comme souvenir, mais on m’avait prêté Final Fantasy VIII, et j’avais déjà bien avancé dans le jeu. Mon frère cherchait un truc à faire, du coup je lui ai fait découvrir le jeu. Sachant qu’il avait tout à apprendre, ça a pris du temps mais il est devenu totalement addict en quelques heures. Un très bon moment… Bon vers 1h de matin j’ai quand même dû le virer de ma chambre XD.

 

Ma première déception

Final Fantasy X-2

Final Fantasy X-2

Dans ma timeline “Final Fantasy” il y a clairement eu un avant et un après. On peut dire que la fusion de Squaresoft et Enix a été un gros tournant, mais j’irais même encore plus loin que ça. Il y a 3 jeux pour moi, qui sortent du lot : Final Fantasy VII, Final Fantasy VIII et Final Fantasy X. Pour ce dernier, j’ai été tellement addict que je n’ai pas réflechi très loin quand j’ai vu qu’il y avait une suite… Ma bête noire était née : Final Fantasy X-2. Le jeu que j’ai acheté day one. La première fois qu’il y a une suite sur un Final Fantasy. Mon excitation était à son paroxysme, j’ai lancé le jeu sur ma PS2, tremblant d’impatience, j’ai joué 2h puis je n’ai plus jamais relancé le jeu.

 

Ma plus grosse fierté

Sin FFX

Sin FFX

Je n’ai pas de vraiment gros achievement sur la série. N’ayant jamais fini un Final Fantasy à 100% c’est compliqué de trouver UN truc. Mais je dirais quand même que ma plus grosse fierté fut d’avoir rempli le spherier pratiquement au max avec tous mes personnages lors de ma 1er partie de Final Fantasy X. J’avais même réussi à tuer une chimère purgatrice sans soluce. Et j’avais pu tuer le boss final du jeu en Overkill en un coup ><. À l’époque j’étais vraiment content. Maintenant ça me semble pas si fou hahaha.

 

Ma plus grosse honte

Final Fantasy VI

Final Fantasy VI

S’il existe des achievements dont je suis fier, il existe aussi des choses que j’ai du mal à avouer. Vis-à-vis de Final Fantasy c’est clairement le fait de ne jamais avoir joué au 6ème épisode. Un épisode qui est adulé de tous et même souvent mis comme le meilleur de la saga. Seulement voilà je n’ai jamais pris le temps de me plonger dedans. J’aimerais vraiment avoir la motivation de corriger cette erreur. Mais je me trouve toujours des excuses ^^’

 

Mon plus gros frisson

Je ne sais pas pourquoi, mais il y a une scène qui me revient souvent en tête quand j’imagine avoir des frissons dans le dos. La scène vient de Finale Fantasy X. Un village entier vient de se faire exploser et il y a beaucoup de morts, la ville entière doit être reconstruite. On accompagne Yuna qui doit s’occuper d’apaiser les âmes des défunts et de les envoyer dans l’au-delà. Je te laisse avec la scène en question ça vaut mieux qu’un gros discours.

Pourquoi j’aime Final Fantasy

Une question que je me pose de temps en temps. Pourquoi j’ai tant accroché à cette saga alors qu’il y avait tellement d’autres jeux ? Il faut savoir que j’ai toujours aimé les J-RPG en étant petit. En effet, dans ce genre de jeu, je pouvais prendre mon temps pour faire ma propre stratégie, ne pas être stressé de devoir défendre ou attaquer au bon moment. Mais outre le style du jeu que j’aime, la vraie différence pour moi c’est l’histoire. Lorsque je joue, je veux être surpris, avoir des mécaniques de gameplay auquel je n’aurais jamais pu penser, avoir l’impression que je peux tout faire. La sensation de liberté que j’ai ressenti dans Final Fantasy m’a toujours fait rêver. De plus, tous les épisodes sont uniques, autant niveau graphisme, qu’au niveau du gameplay ou de l’histoire. On ne retrouve jamais la même chose et on est continuellement surpris. La dernière raison qui m’a fait préférer ce J-RPG, c’est tout simplement la réflexion. À 10 ans Final Fantasy VII m’a fait me questionner sur l’avenir de la planète (FFVII), à 12 ans je me posais des questions sur les remords, les regrets, et la destinée (FFVIII), à 13 ans je pensais à la vie après la mort, à l’accompagnement et les phases du deuil (FFX). Chaque jeu m’a apporté une construction, et m’a appris à réfléchir sur des thèmes dont on ne parlait pas beaucoup à l’époque. Voilà pourquoi je me devais de faire cette article et cet hommage.

 

MERCI FINAL FANTASY ET JOYEUX ANNIVERSAIRE

 

2 réflexions sur “Hommage à Final Fantasy : Joyeux 30ème anniversaire

  1. yukwi dit :

    Je me retrouve tellement dans ton article. J’ai découvert le 7 à peu près au même âge, les scènes du 10 m’éblouissent toujours autant mais j’ai été déçu par la suite. Bref merci pour cet article qui fait plaisir à lire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :